Une taffe à la récré devient généralement un paquet par jour. Le pire c’est qu’on sait que c’est aussi mauvais pour nous qui fumons que pour les autres qui inhalent par inadvertance, mais on ne peut s’arrêter si l’on est déjà accro. Et malheureusement, on n’est décidé à en finir avec la cigarette qu’une fois un évènement survenu : maladie, décès d’un proche ou autres. Mais peu importe, arrêter de fumer est toujours difficile même pour les plus déterminés. C’est d’ailleurs pour cela qu’il existe des méthodes d’accompagnement pour ceux qui ont décidé de se défaire de cette habitude. On peut par exemple citer les patchs, l’hypnose ou encore l’acupuncture.

Le Chiapi ou acupuncture contre le tabagisme est une technique relativement ressente qui a été mise au point vers les années 60 avec des effets concluants puisqu’un peu moins de 60% des testés ne sont plus retombés. A côté de ces chiffres alléchants, la technique est encore plus engageante puisqu’elle est sans douleur, exotique et surtout efficace. Une séance de Chiapi consiste donc, dans un premier temps, à poser deux aiguilles sur les parties latérales du patient ; et à les laisser pendant 15 minutes. Puis, l’acupuncteur dispose également sur la face interne de l’oreille de son choix (droite ou gauche). Les aiguilles autant que les zones stimulées ne sont pas déterminées au hasard mais pour que l’organisme puisse se détoxifier. Cette médecine que l’on retrouve dans les centres de bien-être permet, après trois séances, de se débarrasser ou de contrôler les envies de cigarettes. De ce fait, on ne tombera pas dans le stade de manque que beaucoup ne supportent pas.

Remplacez la tige par une aiguille bienfaitrice et condamnez la cigarette à l’aide du Chiapi.

Le Chiapi dans les Spas : pas que de la fumée.

| Blog |
About The Author
-